FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Emprunté à l’anglais comfort (« bien-être physique, matériel »), lui-même dérivant de l’ancien français confort (« secours, aide »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
comfort comforts
\kɔ̃.fɔʁ\

comfort \kɔ̃.fɔʁ\ masculin

  1. (Désuet) Variante de confort.
    • Si vous voulez bien me suivre, messieurs, je vais vous conduire dans vos cabines, qui ne manquent pas de comfort. — (Adolphe Belot, Une maison centrale de femmes [dernier tome de la série Les mystères mondains], chapitre XVI ; E. Dentu éditeur, Paris, 1875, p. 141)

Voir aussiModifier

  • Comfort sur l’encyclopédie Wikipédia  

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

comfort \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de confort.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom) De l’ancien français confort (« secours, aide »).
(Verbe) De l’ancien français conforter.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
comfort
\ˈkʌm.fɚt\
ou \ˈkʌm.fət\
comforts
\ˈkʌm.fɚts\
ou \ˈkʌm.fəts\

comfort \ˈkʌm.fɚt\ (États-Unis), \ˈkʌm.fət\ (Royaume-Uni)

  1. Réconfort.
  2. Confort.
    • The greatest measure of a man is not the way he handles times of comfort but in the way he rises through controversy and challenges. — (Martin Luther King Jr.)
  3. Consolation.

DérivésModifier

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to comfort
\ˈkʌm.fɚt\ ou \ˈkʌm.fət\
Présent simple,
3e pers. sing.
comforts
\ˈkʌm.fɚts\ ou \ˈkʌm.fəts\
Prétérit comforted
\ˈkʌm.fɚ.tɪd\ ou \ˈkʌm.fə.tɪd\
Participe passé comforted
\ˈkʌm.fɚ.tɪd\ ou \ˈkʌm.fə.tɪd\
Participe présent comforting
\ˈkʌm.fɚ.tɪŋ\ ou \ˈkʌm.fə.tɪŋ\
voir conjugaison anglaise

comfort \ˈkʌm.fɚt\ (États-Unis), \ˈkʌm.fət\ (Royaume-Uni) transitif

  1. Consoler, conforter (Vieilli).
    • to comfort the sick and the afflicted
  2. Réconforter.

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'anglais comfort.

Nom commun Modifier

comfort

  1. Confort.

VariantesModifier

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 97,4 % des Flamands,
  • 98,7 % des Néerlandais.


PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]