Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Par ellipse de comme il n’y en a pas deux.

Locution adverbiale Modifier

comme pas deux \kɔm pa dø\

  1. Comme personne ; comme nul autre.
    • Viens ici, brigand ! et regarde ces trois nobles gentilshommes protestants chasser la bécassine et la tirer comme pas deux dans le comté de Fermanagh ! — (Léon Bertrand, Journal des chasseurs, page 75, 1849, Devisme)
    • D’habitude, elle restait debout, toujours en mouvement, active comme pas deux. — (Jean-Michel Leboulanger, Les Aigles de Vienne, page 85, Éditions du Chat noir)
    • On ne dit jamais d'une star qu'elle est alcoolo et cocue comme pas deux, on écrit : « D'aussi loin qu'elle se le rappelait, Simone avait toujours aimé les bons vins » et après on écrit : « D'aussi loin qu'il se le rappelait, Yves avait toujours eu beaucoup de succès auprès de la gente féminine. » — (Isabelle Alexis, Ta vie est belle: On n’a jamais conscience de son bonheur, éditions Flammarion, 2013, chap. 4)

TraductionsModifier