comme un coq en pâte

Étymologie

modifier
(XVIIe siècle) Les plus beaux coqs des fermes étaient particulièrement bien traités dans le but de les présenter à des concours agricoles. Certains étaient même recouverts d’une pâte qui rendait leurs plumes plus brillantes ; d’où l’expression coq en pâte.

Locution adverbiale

modifier
Singulier Pluriel
comme un coq en pâte
\kɔ.m‿œ kɔ.k‿ɑ̃ pɑt\
comme des coqs en pâte
\kɔ.m de kɔ.k‿ɑ̃ pɑt\

comme un coq en pâte \kɔ.m‿œ kɔ.k‿ɑ̃ pɑt\

  1. Très bien traité, choyé, dorloté.
    • Dix jours avant, j’étais à Peyruis, dans une baraque, seul valet, un peu mon maître ; peu de travail, bonne table, et puis, la maîtresse c’était une femme chaude ; enfin, coq en pâte. — (Jean Giono, Un de Baumugnes, Grasset, 1929)
    • — Calvâsse! vraiment? Je croyais que les correspondants parlementaires étaient détendus comme des coqs en pâte. — (Loraine Lagacé, Stratège, Stanké, 1992, volume 1, page 34)

Variantes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier