Ouvrir le menu principal

comme un seul homme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale Modifier

Invariable
comme un seul homme
\kɔ.m‿œ̃ sœ.l‿ɔm\

comme un seul homme \kɔ.m‿œ̃ sœ.l‿ɔm\

  1. D’un même mouvement, de concert, ensemble.
    • Il suffisait de contempler pendant un moment l’élancement du brick, […], et l’aisance avec laquelle son monde de matelots, unis comme un seul homme, ménageaient le parfait orientement de la surface blanche présentée par ces voiles. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Aussi, le dimanche soir, quand leurs sentimens pour moi avaient été réchauffés par quelques libations, il n’aurait pas fallu venir me chercher querelle ; l’île entière se serait levée comme un seul homme pour défendre M. le docteur. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Le jour venu, ils votèrent comme un seul homme, car on ne badine pas avec le ventre et Zidore et Léon furent blackboulés et tous leurs féaux avec eux. — (Louis Pergaud, La Chute, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • À pas feutrés, comme un seul homme, la harka suit son lieutenant. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p. 107, France-Empire, 1963)
    • Andrès a voulu le punir par huit jours de cuistance, pour infraction à la sécurité, mais on a tous pris sa défense comme un seul homme. — (Régis Debray, L’Indésirable, Seuil, 1975, p. 231)