Français modifier

Étymologie modifier

De con- (« avec ») et du latin mensalis (« de table »).

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin commensal
\kɔ.mɑ̃.sal\
commensaux
\kɔ.mɑ̃.so\
Féminin commensale
\kɔ.mɑ̃.sal\
commensales
\kɔ.mɑ̃.sal\

commensal \kɔ.mɑ̃.sal\ masculin

  1. (Spécialement) (Médecine) Qualifie les micro-organismes qui colonisent l’organisme (généralement la peau ou les muqueuses) sans provoquer de maladie.
    • Entretemps, le laboratoire de microbiologie de l'hôpital livre ses résultats : l'homme est infecté par Capnocytophaga canimorsus, une bactérie commensale dans la salive des chiens et des chats. — (Julie Kern, Patient bizarre : sa peau pourrit après avoir été léché par son chien sur Futura Sciences. Mis en ligne le 30 avril 2022)
    • Il faut aussi considérer le transfert possible de gènes d’antibiorésistance naturelle depuis des bactéries environnementales non pathogènes autochtones vers des bactéries pathogènes ou commensales circulantes sensibles. — (Nicolle-Mir, Laurence. « Antibiorésistance : au-delà de la compréhension théorique, le besoin de connaissances pratiques », Environnement, Risques & Santé, vol. 18, no. 1, 2019, pp. 25-27.)
    • Germes commensaux.
    • Flore commensale, flore transmise au nouveau-né au contact de la mère, et qui participe à la digestion et à sa protection contre les agressions bactériennes pathogènes.
  2. (Écologie) Qualifie une espèce animale qui se nourrit des déchets produits par une autre mais sans causer préjudice à cette dernière.
    • En ville, rats et pigeons sont commensaux de l’homme.
    • Le poisson pilote est commensal du requin.
    • Il existe donc un continuum entre un large éventail de relations écologiques et évolutives, certaines techniques de gestion indirecte des populations végétales et animales (comme la transplantation des arbres fruitiers près des établissements humains ou l’apprivoisement progressif des espèces commensales) et la domestication à proprement parler. — (Charbonnier, Pierre. « 2. La nature domestiquée », Culture écologique. sous la direction de Charbonnier Pierre. Presses de Sciences Po, 2022, pp. 63-94.)
    • Pour éviter l’euthanasie d’animaux, rejetée par la majorité des citadins, il faut maîtriser les populations « commensales », pigeons et chats errants, contrôler leur reproduction. — (Blanc, Nathalie. « Chapitre 15. Les pouvoirs de la ville », Les animaux et la ville. sous la direction de Blanc Nathalie. Odile Jacob, 2000, pp. 167-180.)
    • Enfin, d’autres espèces ont été introduites involontairement, en raison de leur proximité avec l’homme. Ce sont les espèces dites anthropophiles, ou commensales, qui vivent au voisinage de l’homme, et qui sont bien adaptées à des environnements anthropisés. On y trouve de nombreux micromammifères comme la musaraigne des jardins, le mulot sylvestre, la souris grise ou le rat noir. — (Alexander Federeau, Pour une philosophie de l'Anthropocène, 2017, page 41)
    • Mais la saturation de l’agrosystème en éléments nutritifs favorise aussi la croissance des plantes commensales, les mauvaises herbes. — (Calame, Matthieu. « Chapitre VIII. Artificialiser le monde, régime productif des sociétés industrielles », Enraciner l'agriculture. Société et systèmes agricoles, du Néolithique à l'Anthropocène, sous la direction de Calame Matthieu. Presses Universitaires de France, 2020, pp. 155-168.)

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
commensal
\kɔ.mɑ̃.sal\
commensaux
\kɔ.mɑ̃.so\

commensal \kɔ.mɑ̃.sal\ masculin (pour une femme, on dit : commensale)

  1. Chacun de ceux qui mangent à la même table.
    • Il y avait parmi les Troyens un Podès, fils d’Eétiôn, riche et bien né ; Hector l’honorait particulièrement. Dans son peuple : c’était un compagnon et un commensal. — (L’Iliade, chant XVII, vers 575-577, traduction de Jean-Louis Backès)
    • L'un qui se piquait d'être commensal du jardin, l'autre de la maison. — (Jean de la Fontaine, Fables)
    • Bertrand avec Raton, l'un singe, l'autre chat,
      Commensaux d'un logis, avaient un commun maître.
      — (Jean de la Fontaine, Fables)
    • Enfin, ce fut une manière de sport d’aller chez cette Frémyr que ses dîners rendirent un instant fameuse et que la reconnaissance abdominale de ses commensaux réussit à faire passer pour une excellente artiste. — (Léon Bloy, Les Yeux de Madame Frémyr, dans Sueur de sang, 1893)
    • Rocksniff n'était plus l'amical commensal mais un chef constable dans l'exercice de ses fonctions. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Pierre de lune, 1933)
    • Frodon donna sa fête d’adieu : elle était restreinte, un simple dîner pour lui et ses quatre commensaux ; mais il était troublé, et il ne se sentait pas dans l’humeur adéquate. — (J. R. R. Tolkien, Le Seigneur des Anneaux : La communauté de l’anneau)
    • Attablé, il expliqua à ses commensaux qu’il avait mouillé ses souliers en cheyant dans un fossé. — (Jean Renard, En Anjou, quand 4 liards valaient un sou, Éditions Cheminements, 1997, page 184)
    • Avec un autre commensal, elles m’eussent fatigué, comme des redites de la journée et des heures de travail. — (Francis Walder, Saint-Germain ou la Négociation)
  2. (Par extension) (Administration, Éducation) Personne, à l’exclusion des élèves (professeur, personnel administratif, personne extérieure) mangeant dans une cantine scolaire.
    • Les commensaux de droit sont dispensés de l’autorisation préalable d’accès du chef d’établissement. — (site Web www.citescolaire-sembat-seguin.fr)
  3. (Histoire) Officier de la maison du roi qui « avaient bouche à la cour ».
  4. (Vieilli) Celui qui est habituellement attaché à une maison ou à un endroit.
    • Mais comment est-il possible, mon cher Sorel, que vous ignoriez ces choses, vous, commensal de cette maison ? — (Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1830)
    • Le reste des commensaux de la maison soupait à la même table, chacun au rang que lui donnait sa position parmi les amis ou parmi les serviteurs. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • On ne doit pas confondre les dépenses faites par les propriétaires à la classe stérile, & qui servent à la subsistance de cette classe, avec celles que les propriétaires font directement à la classe productive par eux-mêmes, par leurs commensaux & par les animaux qu’ils nourrissent. — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d’une nation agricole, 1766)
  5. (Biologie, Écologie) Espèce dont le développement est favorisé par une autre sans causer préjudice à cette dernière.
    • Au sommet de cette pyramide écologique, il y avait ce que l’on appelle en biologie les commensaux : moineaux, souris, rats, corbeaux, chiens (jouissant du statut de quasi-invités), cochons et chats, autant d’animaux pour lesquels cette nouvelle Arche de Noé était une véritable corne d’abondance. — (James C. SCOTT, Homo Domesticus: Une histoire profonde des premiers États, 2019)
    • Bien qu’apparu vers la moitié du cinquième millénaire sur les bords de la mer Intérieure, le pin ne s’est répandu qu'à partir du IIIe siècle avant J.C., de concert avec la riziculture dont il est le commensal en défrichement et en reconstitution du couvert végétal. — (Philippe Pelletier, Le Japon : Géographie, géopolitique et géohistoire, juin 2007)
  6. (Médecine) Micro-organisme qui colonise l’organisme d’un autre, sans provoquer de maladie.
    • Actinobacillus equuli est un commensal des voies respiratoires, du pharynx et du tube digestif des chevaux. Son pouvoir pathogène n’est pas facile à apprécier car le diagnostic est difficile […]. — (J. P. Euzéby, Abrégé de bactériologie générale et médicale à l’usage des étudiants de l’École nationale vétérinaire de Toulouse, chapitre « Actinobacillus »)

Antonymes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

  • commensal sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier

Anglais modifier

Étymologie modifier

Du français commensal.

Adjectif modifier

commensal \Prononciation ?\

  1. Commensal.

Dérivés modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
commensal
\Prononciation ?\
commensals
\Prononciation ?\

commensal \Prononciation ?\

  1. Commensal.