commodité

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin commoditas (« mesure convenable ", "juste proportion", "adaptation au but", "convenance »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
commodité commodités
\kɔ.mɔ.di.te\

commodité \kɔ.mɔ.di.te\ féminin

  1. Tout ce qui facilite l’usage d’une chose et la rend utile et agréable.
    • Les dégagements font toute la commodité d’une maison.
    • Pour plus de commodité.
    • Le voisinage du parc nous procure la commodité de la promenade.
    • Faites cela à votre commodité.
    • Ribadier. — Ah ! mais, je vous en prie, à votre commodité ! — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte II, scène 3)
    • La commodité compte toujours beaucoup pour le consommateur, me dit-il. — (Michael Moss, Sucre sel et matières grasses: Comment les industriels nous rendent accros, 2014)
    1. (Au pluriel) Aménagement destiné au confort d'une maison d'habitation.
      • Il y a bien des commodités dans cette maison-là.
      • C’est un petit appartement où l’on a toutes les commodités.
      • Il préférait descendre chez un sien ami, dans la demeure de qui il trouverait des commodités particulières pour certains apprêts techniques de la dernière minute. — (Jules Romains, Les Copains, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 166)
    2. Facilités d'accès à des lieux comme les commerces, les transports, les distractions.
      • La commodité de la rapidité d'accès à l’hôtel.
  2. (Au pluriel) (Désuet) (Construction) Toilettes.
    • – Où sont les commodités, je vous prie ? est la seule réponse que je trouve à lui faire.
      C’est, je vous le concède, légèrement abrupt.
      – Oh, je suis désolé, je ne vous les ai pas indiquées, dit M. Ozu avec un parfait naturel. La porte derrière vous, puis deuxième à droite dans le couloir.
      — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 268)
    • Je me suis levé en direction des chiottards. Je me suis faufilé entre les convives. Les commodités étaient à l’autre bout de l’endroit. — (Arnaud Le Guilcher, Pas mieux, Robert Laffont, 2015, page 149)
  3. (Rare) (Anglicisme) Il s’emploie dans le sens du mot anglais commodity, « denrée », emphatiquement, en jouant sur les significations en français et en anglais.
    • L'eau est un droit, pas une commodité.
  4. (Au pluriel) Dans le langage précieux, maintenant désuet, se dit des chaises, des fauteuils « les commodités de la conversation »
    • Vite, voiturez-nous ici les commodités de la conversation. — (Molière, Les précieuses ridicules, 1659)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier