communiquant

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du participe présent de communiquer.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin communiquant
\kɔ.my.ni.kɑ̃\

communiquants
\kɔ.my.ni.kɑ̃\
Féminin communiquante
\kɔ.my.ni.kɑ̃t\
communiquantes
\kɔ.my.ni.kɑ̃t\

communiquant \kɔ.my.ni.kɑ̃\

  1. (Rare) Qui communique.
    • De plus, le système de l'artère sous-clavière reste en étroite liaison avec celui des artères carotides internes par les artères communiquantes postérieures […] — (Ludwik Maurycy Hirschfeld, Névrologie et esthésiologie: Traité et iconographie du système nerveux , page 33, 1866)
    • Et allez-y sans esprit critique, avec un parti pris de bonne humeur, d'urbanité et de sympathie communiquante. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Mais les pétrolières sont fortement intégrées à la verticale, alors ils ont beau jeu, si le prix tombe pour le brut, ils augmentent leur marge au raffinage (vases communiquants) et nous continuons à payer. — (Lettre - Le prix de l’essence, quel hasard!, Le Devoir.com, 23 juillet 2013)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe communiquer
Participe Présent communiquant
Passé

communiquant \kɔ.my.ni.kɑ̃\

  1. Participe présent de communiquer.
    • La coupe où il puisait était sans fond, disait-on : c’était l’œil de mer, gouffre insondable, communiquant avec les régions infernales et les abîmes de l’océan. — (François Cadic, Contes et légendes de Bretagne, librairie Galles, Vannes, 1950, page 14 (à propos du Blavet))

HomophonesModifier