Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Forme féminine de l’ancien français compaing (→ voir copain) issu du bas latin com-panis, soit « celle avec qui on mange le pain ».

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
compagne compagnes
\kɔ̃.paɲ\

compagne \kɔ̃.paɲ\ féminin (pour un homme, on dit : compagnon)

  1. Féminin usuel de compagnon : Celle qui partage le sort de quelqu’un.
    • De tout temps, en effet, la fille, héroïne de tant de vieux romans, fut la protectrice, la compagne, la consolation du grec, du voleur, du tire-laine, du filou, de l’escroc. — (Honoré de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1838-1847, quatrième partie)
    • Elle était sûrement sur la terre, avec la promesse de toutes les tendresses, de tous les dévouements. Une compagne. — (Émile Zola, Les Trois Villes : Paris, 1897)
    • À Armenonville, à une table voisine de la nôtre, un sous-lieutenant de dragons enlace de son bras le buste de sa trop bruyante compagne et laisse voir ainsi au poignet un tatouage d’escarpe… — (Michel Corday, L’Envers de la guerre : journal inédit 1914-1916, Flammarion, 1932, page 145)
    • Lendemain du jour de l’An, en compagnie de la fille de ma compagne, de son mari et de Victor, leur fils de deux ans et demi, nous décidons d’aller sur l’avenue du Mont-Royal, dans l’un des très rares endroits ouverts en ce jour… pour nous donner congé de vaisselle. — (Le Devoir, 5-6 janvier 2008)
    • Vous fûtes les compagnes de ma captivité. — La tourterelle gémit quand elle a perdu sa compagne.
  2. Jeune fille par rapport à celles qui font leurs études avec elle.
    • Compagne de collège, de cours.
  3. Femme par rapport à son mari.
    • Il est mort le 12 juillet 1935, dans une retraite sereine, entourée de sa vaillante compagne, modèle de dévouement et de courage, et de ses enfants. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Il expérimente alors la vidéo avec sa compagne Anne-Marie Miéville et intervient à la télévision pour parler de l’influence de l’image, avant de revenir à un cinéma plus conventionnel dans les années 1980 avec Sauve qui peut (la vie), mais sans retrouver la place centrale qu’il occupait dans les années 1960. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 14 septembre 2022, page 12)
  4. (Sens figuré) Chose qui en accompagne d’autres, qui s’y trouve ordinairement jointes.
    • Déjà au Mont Ventoux, par exemple, la flore subalpine compagne du Pin à crochets n’a guère d’équivalent dans les pays du Nord. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 143)
    • La médiocrité, compagne du repos. — Les infirmités, compagnes de la vieillesse.

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Au sens de « compagne de vie » ou d’« amoureuse »

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier

Italien modifier

Forme de nom commun modifier

Singulier Pluriel
compagna
\kom.ˈpaɲ.ɲa\
compagne
\kom.ˈpaɲ.ɲe\

compagne \kom.ˈpaɲ.ɲe\ féminin

  1. Pluriel de compagna.