FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin comparabilis.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
comparable comparables
\kɔ̃.pa.ʁabl\

comparable \kɔ̃.pa.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être comparé avec quelqu’un ou avec quelque chose pour leur ressemblance.
    • La rupture des glaces s’opérait avec un fracas extraordinaire, comparable parfois à des décharges d’artillerie. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • J'ai vu, dans ma longue carrière d'ingénieur acousticien, bien des matières excellentes conductrices du son, mais jamais je n'en rencontrerai une seule comparable, même de loin, à celle dont sont pétris les murs de l'hôtel Terminus à Marseille. — (Alphonse Allais, Le petit loup et le gros canard, dans Deux et deux font cinq, Paris, Paul Ollendorff, 1895,)
    • La fragilité des aciers carburés trempés, comparable à celle du verre, semble, elle aussi, une propriété caractéristique du carbure trempant du fer β plutôt que du fer β lui—même. — (Bulletin de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale, 1896, vol.95, page 266)
  2. (Mathématiques) (Au pluriel) Entre lesquels existe une relation d’ordre.
    • Deux éléments x et y d’un ensemble sont dits comparables si le premier est inférieur ou égal au second (noté x ≤ y) ou vice-versa.
  3. (Grammaire) (Adjectif ou adverbe) Dont on peut former le comparatif de supériorité et le superlatif de supériorité.

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de compare avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif comparable
Comparatif more comparable
Superlatif most comparable

comparable \ˈkɑm.pə.ɹə.bl̩\ (États-Unis), \ˈkɒm.pə.ɹə.bl̩\ (Royaume-Uni)

  1. (Général) Comparable.
  2. (Mathématiques) Comparable.
  3. (Grammaire) Comparable.

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier