FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Substantivation de l’adjectif en ancien français compost (« mélangé, mélé ») → voir compote.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
compost composts
\kɔ̃.pɔst\

compost \kɔ̃.pɔst\ masculin

  1. (Agriculture, Jardinage) Mélange de matières organiques que l’on rassemble en silo, en tas ou dans un fût à composter afin qu'elles subissent une décomposition aérobique pour former un humus stable de bonne qualité qui servira ensuite comme amendement ou couverture de sol.
    • Dans une ferme bien tenue, le cultivateur ne doit laisser rien perdre des résidus de toute sorte d'origine animale ou végétale : il doit même chercher à se procurer dans les environs le plus de substances fertilisantes possibles à bon marché pour en faire des composts, […]. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.1201)
    • La production de compost à partir des restes de marchés pourrait être mieux exploitée dans certaines villes. — (Mustafa Koc, Rod MacRae, Luc J A Mougeot, Armer les villes contre la faim, 2000)
    • Puis leurs déchets seraient recyclés au maximum, via des efforts individuels mais aussi des composts collectifs, afin de servir d’engrais à leurs futurs légumes. — (AFP, NANTES - Les Ekovores: une utopie urbaine où "déchet" ne serait plus un gros mot, 20minutes.fr, 29 décembre 2011)
    • D'après les estimations des professionnels, environ 3 millions de tonnes de composts contenant du déchet vert sont produites annuellement en France pour servir d'amendements organiques en espaces verts, dans les jardins et en agriculture. — (Philippe Eveillard, Quelles ressources en fertilisants pour l'avenir ?, dans Fertilisation et environnement: Quelles pistes pour l'aide à la décision ?, coordonné par Céline Van Laethem, Fabienne Butler & Sylvain Pellerin, éd. Quae, 2014, page 54)
    • Les termites, attirés par le compost, creusent des galeries permettant de retenir et répartir l’eau à l’arrivée des pluies.— (Sophie Douce, Au Burkina Faso, Yacouba Sawadogo, le cultivateur qui a « repoussé le désert », Le Monde, 13 décembre 2018)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • compost sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif) Du latin compositus.
(Nom) Du latin computus (« compte »).

Adjectif Modifier

compost \Prononciation ?\

  1. Composé, mêlé.

Nom commun Modifier

compost \Prononciation ?\ masculin

  1. Recueil, almanach.
    • Prince, l’aagë en ce point si me mect,
      J’estudie kalendriers et compost
      Medecine de mon fait s’entremet,
      Je ne quiers plus que l’aise et le repos.
      — (Jehan Regnier, « Ballade », in Poètes et romanciers du Moyen-Âge, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1952, page 1132)
  2. Arrangement, ensemble, situation.

VariantesModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français compost.

Nom commun Modifier

compost \Prononciation ?\

  1. Compost.

Verbe Modifier

compost \Prononciation ?\ transitif

  1. Composter.

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du français compost.

Nom commun Modifier

Invariable
compost
\kom.ˈpɔst\

compost \Prononciation ?\ masculin

  1. Compost.

Voir aussiModifier

  • compost sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)  

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

compost \Prononciation ?\

  1. Compost.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 97,9 % des Flamands,
  • 98,6 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]