Ouvrir le menu principal

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin concerno.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
concern
\kənˈsɜːn\
concerns
\kənˈsɜːnz\

concern \kənˈsɜːn\

  1. Inquiétude, souci, préoccupation.
    • Mark’s health was of great concern to Connie.
      La santé de Mark était une grande source d’inquiétude pour Connie.
  2. Soin, souci.
    • This is an important concern if we decide to move forward with this plan.
      C’est une charge conséquente si nous décidons d’avancer selon ce plan.
  3. Importance, intérêt.
    • The recent events in London are of no concern to most people in Australia.
      Les évènements récents à Londres ne sont d’aucune importance pour la plupart des gens en Australie.
  4. (Économie) Groupe, société.
    • The employees’ attitude is really hurting the concern.
      L’attitude des employés pénalise réellement la société.
    • a going concern
      une entreprise en activité

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to concern
\kənˈsɜːn\
Présent simple,
3e pers. sing.
concerns
\kənˈsɜːnz\
Prétérit concerned
\kənˈsɜːnd\
Participe passé concerned
\kənˈsɜːnd\
Participe présent concerning
\kənˈsɜːn.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

concern

  1. Concerner, être en relation avec.
    • Could you tell me what this concerns ?
      Pourriez-vous me dire ce que cela concerne ?
  2. Concerner, regarder.
    • Could you tell me who this concerns ?
      Pourriez-vous me dire qui cela regarde-t-il ?

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin médiéval concernere.

Nom commun Modifier

Pluriel
concerns

concern \kɔn.sɛɾn\ neutre (Anglicisme)

  1. Groupe (de sociétés).

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 86,6 % des Flamands,
  • 94,1 % des Néerlandais.


PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]