FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif) (XVIIIe siècle) Du participe présent de concilier.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin conciliant
\kɔ̃.si.ljɑ̃\

conciliants
\kɔ̃.si.ljɑ̃\
Féminin conciliante
\kɔ̃.si.ljɑ̃t\
conciliantes
\kɔ̃.si.ljɑ̃t\

conciliant \kɔ̃.si.ljɑ̃\

  1. Qui est porté à concilier les esprits, les gens d’intérêts opposés.
    • L'auteur de l'explication, Florentin de Thierrat, était né à Mirecourt vers la fin du XVIe siècle ; ce fut un jurisconsulte de grand mérite, tout à la fois habile, conciliant ; on l'appelait l'arbitre de la province. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
  2. (En particulier) Qui accepte de ne pas tenter d’imposer ses propres opinions afin d’éviter les disputes.
    • L’Association des joueurs demeure inflexible en ce qui a trait au versement complet des salaires consentis aux joueurs. Ce refus de Donald Fehr est très mal perçu par la Ligue qui s'est montrée conciliante la semaine dernière en faisant des concessions totalisant plus de 200 millions. — (François Gagnon, La saison pourrait être annulée, lapresse.ca, novembre 2012)
  3. (Par métonymie) Se dit d’une attitude, d’une façon de faire, dont l’objectif est de ne pas exacerber les antagonismes.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe concilier
Participe Présent conciliant
Passé

conciliant \kɔ̃.si.ljɑ̃\

  1. Participe présent de concilier.

PrononciationModifier

RéférencesModifier