Voir aussi : confît

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1176) Du verbe confire (« préserver »), du latin cōnfectus, participe passé du latin cōnficere.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
confit confits
\kɔ̃.fi\

confit \kɔ̃.fi\ masculin

  1. (Cuisine) Spécialité culinaire de Gascogne à base de viande cuite dans de la graisse.
    • Sauf lady Makinson, ils mangèrent le confit d'oie que Mme Graux avait préparé comme ils eussent mangé n'importe quel plat anonyme dans un restaurant. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. IV, Gallimard, 1937)

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin confit
\kɔ̃.fi\

confits
\kɔ̃.fi\
Féminin confite
\kɔ̃.fit\
confites
\kɔ̃.fit\

confit \kɔ̃.fi\

  1. Se dit d’un fruit glacé au sucre.
    • Un fruit confit est un fruit dont une partie de l’eau de composition a été remplacée par un sirop de sucre concentré, selon un processus précis et minutieux. — (Annie PERRIER-ROBERT, Dictionnaire de la gourmandise, Groupe Robert Laffont, 2012)
  2. Se dit d'une volaille ou autre viande cuite longuement dans la graisse.
  3. (Figuré) Imprégné d’un sentiment ; figé dans une attitude.
    • En apparence, ce turbulent apôtre des lumières fait contraste avec ses ancêtres confits en dévotion et abondants en patenôtres. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.60)
    • […] ; aussi, malgré qu’il fût républicain, républicain comme l'étaient les quarante-huitards, dans un pays confit en religion, il avait été durant douze ans maire de son village, […]. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe confire
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
confit
Indicatif Présent
il/elle/on confit
Imparfait
Passé simple
Futur simple

confit \kɔ̃.fi\

  1. Participe passé masculin singulier de confire.
    • J’ai confit le mont Saint-Bernard, J’ai glacé la ville ’'IIanovre. — (Augustin Challamel, Histoire-Musée de la République Française, 1842)
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de confire.
    • Il enveloppe aussi de sucre les écorces de citron et de l’orange, il confit même ces fruits tout entiers lorsqu’ils sont jeunes.— (Obo - Pan, Volume 16, Deterville, 1803)
  3. Troisième personne du singulier du passé simple de confire.

HomophonesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • confit sur l’encyclopédie Wikipédia  

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Participe passé de confire (« fabriquer, achever, composer »).

Nom commun Modifier

confit \Prononciation ?\ masculin

  1. (Tannerie) Eau sure dans laquelle le chamoiseur plonge les eaux minces.
    • Pelletiers, mégissiers, teinturiers de toille, barbaudiers et autres de semblable estat, de faire leur confis, mégis et barbaudes au-dedans de leurs maisons. — (1533, Ord., II, 385)
  2. (Par métonymie) Récipient pour confire les peaux.
    • Nus ne puet fere confit ne ouvrer de fer s’il n’est haubannier de Paris. — (E. Boil, liv. des mest., 2e p., XXX 20, Lespinasse et Bonardot)
  3. Confiture.
    • Si lui porterent du confit et à boire. — (Buffon, Liv. de la conq. de la morée, page 367)

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
confit
\Prononciation ?\
confits
\Prononciation ?\

confit

  1. (Cuisine) Confit.

Voir aussiModifier

  • confit sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  


OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Participe passé de confir.

Adjectif Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Masculin confit
[kuˈfit]
confits
[kuˈfit͡s]
Féminin confida
[kuˈfiðo̞]
confidas
[kuˈfiðo̞s]

confit [kuˈfit] (graphie normalisée)

  1. Mitonné, cuit lentement.
    • sopa confida
      soupe mitonnée
  2. Délité, brisé, réduit en terre.
    • pèira confida pel gèl
      pierre réduite en terre par la gelée
  3. Pourri.
    • fusta confida
      poutre pourrie

Dérivés dans d’autres languesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier