congruent

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin congruens.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin congruent
\kɔ̃.ɡʁy.ɑ̃\

congruents
\kɔ̃.ɡʁy.ɑ̃\
Féminin congruente
\kɔ̃.ɡʁy.ɑ̃t\
congruentes
\kɔ̃.ɡʁy.ɑ̃t\

congruent \kɔ̃.ɡʁy.ɑ̃\

  1. Qui s’applique bien, qui convient.
    • « Les pèlerinages doivent s'accomplirent à pied. Mais quarante-trois kilomètres seraient durs ; et les gondoles n'étant pas congruentes à la méditation, ils louèrent un vieux cabriolet. » — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet ; Bibliothèque de La Pléiade, Flaubert, Œuvres, tome II, page 925, Editions Gallimard, 1952.)
    • Nous savons depuis 1935 que les mots dans lesquels l’information pertinente – la couleur de l’encre – est en conflit avec l’information non pertinente — le mot de couleur – demandent davantage de temps pour y répondre. Nous commettons plus d’erreurs pour ces essais incongruents (exemple : rouge écrit à l’encre verte), que pour les essais congruents (exemple : rouge écrit à l’encre rouge). — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 188)
    • Les peines encourues étaient énormes par rapport au butin. Il chercha quel mot qualifierait le mieux Poulou et Gino. « Baltringues » lui sembla le plus congruent. Lui qui détestait les romans policiers s’était embringué avec des baltringues. A présent le plus urgent était de toucher sa part ridicule et de leur fausser compagnie. — (Georges Olivier Châteaureynaud, Le Corps de l’autre, éd. Grasset & Fasquelle, 2010, p. 90)
  2. (Mathématiques) Qualifie deux objets mathématiques reliés par une congruence.
  3. (Philosophie) Le même qui émerge d’une différence.
    • L’intuition de l’essence consiste à faire ressortir activement le congruent qui était implicitement sous-jacent aux différences. — (Renaud Barbaras, Introduction à la philosophie de Husserl, Les Éditions de la transparence, 2008, page 45)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin congruentem, accusatif de congruens.

Adjectif Modifier

congruent masculin

  1. Congruent.

RéférencesModifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin congruens.

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif congruent
Comparatif more congruent
Superlatif most congruent

congruent \ˈkɒŋ.ɡɹu.ənt\ ou \kən.ˈɡɹu.ənt\ ou \kəŋ.ˈɡɹu.ənt\

  1. Correspondant.
    1. be congruent : Concorder, convenir, correspondre, coïncider.
  2. (Mathématiques) Congruent.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin congruens.

Adjectif Modifier

congruent \Prononciation ?\

  1. Correspondant.

Variantes orthographiquesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 81,9 % des Flamands,
  • 77,4 % des Néerlandais.


PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]