Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin conjugāre.

Verbe 1 Modifier

conjuguer \kɔ̃.ʒy.ɡe\ transitif et intransitif, 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se conjuguer)

  1. (Grammaire) Modifier dans un ordre convenu la racine d’un verbe d’après les voix, les modes, les temps et les personnes.
    • Tout est métaphysique dans ces deux parties surtout; et si je veux me soustraire, ou soustraire mes élèves aux idées abstraites, il faudra absolument me borner à dire qu'un nom est un nom, ou un mot qui se décline, même dans les langues où l'on ne décline pas ; qu'un verbe est un verbe, ou un mot qui se conjugue, y eût-il des langues où l'on ne conjuguât pas; […]. — (Dieudonné Thiébault, « Instruction publique » dans Frédéric-le-Grand sa famille, sa cour, son gouvernement, etc., tome 5 : Son académie, ses amis philosophes et littérateurs, 4e éd. publiée par son fils le baron Thiébault, Paris : chez A. Dossange & chez Arthus Bertrand, Leizig : chez A. Dossange, 1827, p. 213)
    • Un lecteur m'écrit « La prof de français nous a dit qu'il est inutile d'apprendre à conjuguer le passé simple, car c'est un temps archaïque, aujourd'hui complètement inusité ». — (François Cavanna, « Fessons la prof ! » dans Plus je regarde les hommes, plus j'aime les femmes, éd. Albin Michel, 2005)
    • Fort heureusement pour moi, il n’eut pas le temps de m'expliquer plus avant tout l'intérêt qu’offrait la manière dont il eût souhaité que je conjuguasse mes verbes. Quelqu'un, en effet, venait d'arriver, interrompant dans l’œuf un développement qui risquait d'être plus passionné que passionnant. — (Jean Stratonovitch, Le roman périodique, éd. Aléas, 1999, p. 26)

SynonymesModifier

  • décliner, en parlant des substantifs et adjectifs

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Verbe 2Modifier

conjuguer intransitif ou pronominal, 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se conjuguer)

  1. Coïncider ; unir ; rassembler ; associer.
    • Une natalité insuffisante et, on va le voir, une mortalité trop forte se conjuguent pour marquer le déclin progressif de la population de ce département. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • D'Artabagnac, démontrant que l'incidente d'Ashby ne lui avait pas échappé, se félicita que la France et l'Angleterre conjuguassent leurs efforts dans cette affaire, puisque le traité, ou prétendu traité, portera les signatures habilitées par deux rois, non d'un seul... — (François Ridwulf, Récit de Mariana sur un complot anglais à Rome en l'Année Sainte 1675 : roman historique d'espionnage, éd. Atramenta, 2017, p. 185)
    • En juillet survint une période de conjugaison : beaucoup d’infusoires se conjuguèrent même avant d'avoir entièrement digéré leur nourriture. Dans les cultures à inanition presque tous les individus se conjuguèrent; […]. — (« Hertwig (R.). — La conjugaison chez Dileptus gigas », dans L'Année biologique, volume 9, Paris : chez Masson, 1907, p. 53)
    • Les petits coups de freins de Chak et l’épais tapis de neige se conjuguèrent pour ralentir le camion, et ce fut quasiment au pas qu'il s'engagea dans l'ouverture. — (Pierre Bordage, Les Derniers Hommes, épisode 3 : Les légions de l'Apocalypse, éd. Au Diable Vauvert, 2010)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier