Voir aussi : conné

FrançaisModifier

Forme de nom commun Modifier

conne \kɔn\

  1. Féminin singulier de con.
    • Ce qui me rend malade ce n'est pas que tu puises te taper cette guenon, mais qu'un looser de ton espèce puisse ainsi me prendre pour une conne en draguant sans retenue n'importe quoi. — (Jean-Paul Donckèle, L’Amour, comment il vient comment il va... selon qui on est : La vie amoureuse des « profils », Société des Écrivains, 2010, p. 197)
    • La souris gris’ se fâche et subito presto,
      Entre la rue Didot et la rue de Vanves,
      La conne, la méchante,
      Va d’mander ma tête à ses p’tits poteaux,
      Entre la rue de Vanv’s et la rue Didot.
      — (Georges Brassens, Entre La Rue Didot Et La Rue De Vanves)

Forme d’adjectif Modifier

conne \kɔn\

  1. Féminin singulier de con.
    • je réfléchis... je pense... l'idée me vient !... une idée conne... — (Louis-Ferdinand Céline, Féerie pour une autre fois, Gallimard, 1952)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier