FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin constellatio, dérivé de stella (« étoile »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
constellation constellations
\kɔ̃s.tɛ.la.sjɔ̃\
ou \kɔ̃s.te.la.sjɔ̃\
 
Constellation de la Grande Ourse. (1)

constellation \kɔ̃s.tɛ.la.sjɔ̃\ ou \kɔ̃s.te.la.sjɔ̃\ féminin

  1. (Astronomie) Groupe d’un certain nombre d’étoiles sur la sphère céleste, dessinant une figure reconnaissable.
    • Et précisément voilà que son ciel se bouchait, que les constellations se dérobaient à sa vue, qu’un voile brumeux, impénétrable, s’étendait entre le zénith et lui. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Au-dessus de moi, les nuages chassent en désordre avec une extrême rapidité, et quelques constellations étincellent à travers leurs déchirures, ici Cassiopée, la Petite Ourse dans le nord, au zénith, Véga de la Lyre. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Les images, prises grâce au Très grand télescope de l’ESO, un ensemble de quatre grands télescopes, permettent de visualiser la surface de cette "supergéante rouge" située dans la constellation d’Orion, montrant son pâlissement, ainsi qu’un changement apparent de sa forme. — (« La luminosité de l'étoile Bételgeuse faiblit encore », article paru sur bfmtv.com le 14 février 2020, consulté le 15 février 2020)
  2. (Astrologie) Groupe d’étoiles fixes du zodiaque auquel on a donné un nom en fonction de la figure qu’il semble représenter.
    • Lettré, théologien, juriste et philosophe, il est le type parfait, très rare aujourd'hui, du savant arabe : véritable encyclopédie vivante de la science d'il y a un demi-millénaire. Il croit fermement aux horoscopes, à l’influence des planètes et des constellations, des « douze maisons » du soleil, à la pierre philosophale et à la possibilité de transformer les métaux vils en métaux précieux. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 122)
  3. (Par analogie) Ensemble d’un même type d’engins spatiaux, très souvent des satellites, visant à couvrir une zone géographique.
    • Une nouvelle constellation de satellites canadiens pour surveiller l’environnement et assurer la souveraineté. — (site strategis.gc.ca, 2005)
  4. (Figuré) Ensemble de choses en grande quantité.
    • Gérard Aventurier, dans la postface, ouvre des pistes de recherches en essayant de capter et d’ordonner les rayons plus ou moins brillants de cette constellation de faits et gestes à nous aujourd’hui accessibles. — (Gérard Aventurier, Alain Collet, Marie Grange, Correspondance de la famille Du Guet, 2006)

SynonymesModifier

Groupe d’étoiles dessinant une figure 

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   constellation figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : astronomie.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin constellatio, dérivé de stella (« étoile »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
constellation
\ˌkɑn.stə.ˈleɪ.ʃən\
constellations
\ˌkɑn.stə.ˈleɪ.ʃənz\

constellation \ˌkɑn.stə.ˈleɪ.ʃən\

  1. (Astronomie) (Astrologie) Constellation.

PrononciationModifier