Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir constituer et -able.. Attesté en 1821[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
constituable constituables
\kɔ̃.sti.tɥabl\

constituable \kɔ̃.sti.tɥabl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l’on peut constituer.
    • Le Positivisme ne pouvait naître que de la Révolution, sans laquelle la science sociale n’était pas constituable, faute d’une base expérimentale assez étendue pour mettre en évidence la notion fondamentale du progrès humain, […] — (Pierre Laffitte, La Revue occidentale philosophique, sociale et politique, volume 17, page 216, 1886)
    • S’émancipe celui pour qui n’importe quelle chose est constituable en écriture, et n’importe quelle écriture en livre d’école. — (Jean Borreil, Jean-Claude Beaune, Les Sauvages dans la cité: auto-émancipation du peuple et ..., page 38, 1985, Éditions Champ Vallon)

RéférencesModifier

  1. Jean-Baptiste van Mons, Pharmacopée usuelle théorique et pratique, volume 1, page 381, 1821, Vanlinthout et Vandenzande. « Cet acide hydrogéné de carbone n'est pas constituable en décombinaison , car lorsqu'on décompose par un feu doux et à sec , l'éther muriatique pésant, il se produit du bitume uni à un acide qui n'a pas encore été examiné et qui pourrait bien être du chlore sesquihydrogéné ; […] »