FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1155) Ancien français conteor, du verbe conter et du suffixe -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
conteur conteurs
\kɔ̃.tœʁ\
 
Un conteur (1).

conteur \kɔ̃.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : conteuse)

  1. Celui, celle qui écrit ou raconte des contes.
    • Appartenant à la grande confrérie des conteurs et chanteurs errants, ce troubadour marocain ne possède pour toute fortune qu'un âne famélique, un vieux haïk en lambeaux, une pipe et une blague à kif et un petit instrument primitif à deux cordes, un gimbri, attribut de son état. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 32)
    • Certes, Jean-Luc en tira l’avantage essentiel en utilisant ses talents de conteur qui transformaient en acte de bravoure sa fuite devant les policiers. Mais il eut le bon goût de m’associer dans le récit de son épopée. — (Jean-Pierre Hoss, Impasse Valmy, Mon Petit Éditeur, 2013, p. 41)
  2. (Par extension) Auteur de romans et de nouvelles.

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin conteur
\kɔ̃.tœʁ\

conteurs
\kɔ̃.tœʁ\
Féminin conteuse
\kɔ̃.tøz\
conteuses
\kɔ̃.tøz\

conteur

  1. S’emploie aussi adjectivement.
    • La vieillesse conteuse.

HomophonesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier