Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Continent

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif, Nom commun) Du latin continens.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin continent
\kɔ̃.ti.nɑ̃\

continents
\kɔ̃.ti.nɑ̃\
Féminin continente
\kɔ̃.ti.nɑ̃t\
continentes
\kɔ̃.ti.nɑ̃t\

continent \kɔ̃.ti.nɑ̃\ masculin

  1. Qui pratique la continence.

AntonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
continent continents
\kɔ̃.ti.nɑ̃\

continent \kɔ̃.ti.nɑ̃\ masculin

  1. (Géographie) Très grande étendue de terre qui présente une vaste continuité géographique, et que les océans entourent en quasi-totalité.
    • […] ; enfin Thorwaldsen comptait parmi ses ancêtres un certain Snorre Thorfinnson, qui naquit en Amérique en 1008 , plusieurs siècles avant que Christophe Colomb eût retrouvé ce continent, depuis longtemps connu des Islandais. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.47)
    • L'inlandsis du continent groenlandais se déversant lentement mais continuellement dans les fjords par des glaciers importants, vêle des icebergs de tailles variant à l'infini. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il est en effet incontestable qu'à une époque, le détroit de Behring qui sépare aujourd'hui l’Asie de l’Amérique était remplacé par un territoire qui reliait les deux continents. — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.14)
    • La séparation en deux de l'ancien continent du Gondwana, amorcée dès le Permien par le golfe d’Arabie vers le N. de Madagascar, ne paraît pas avoir été complète, même au Crétacé supérieur. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.52)
  2. (Géographie politique) Très grande étendue de terre qui présente une vaste continuité des populations humaines.
    • Les journaux et les magazines qui alimentaient les cerveaux américains (car les livres, sur ce continent impatient, n’intéressaient plus que les collectionneurs) devinrent instantanément un feu d’artifice. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 212 de l’éd. de 1921)
  3. Terre ferme, par rapport aux îles voisines.
  4. (En particulier) Le continent européen, par rapport à l'Angleterre.
  5. (En particulier) (Au singulier) (Régionalisme) La partie continentale de la France métropolitaine par rapport à ses îles, notamment la Corse.

SynonymesModifier

DérivésModifier

MéronymesModifier

→ voir Catégorie:Continents en français

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • continent sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin continens.

Adjectif Modifier

continent

  1. continent.

AntonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
continent
\ˈkɑnt.ˌnənt\
ou \ˈkɒn.tɪ.nənt\
continents
\ˈkɑnt.ˌnənts\
ou \ˈkɒn.tɪ.nənts\

continent

  1. (Géographie) Continent.

DérivésModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • continent sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin continens.

Nom commun Modifier

continent ou kontinent

  1. (Géographie) Continent.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,4 % des Flamands,
  • 98,9 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin continens.

Nom commun Modifier

continent [kuntiˈnen], [kuntiˈnent] (graphie normalisée) masculin

  1. Continent.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier