continuité

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin continuitas, -atem, issu du latin continuus, continu.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
continuité continuités
\kɔ̃.ti.nɥi.te\

continuité \kɔ̃.ti.nɥi.te\ féminin

  1. Liaison non interrompue des parties d’un tout.
    • La glande génitale est située dans le cœlome, et sans continuité avec les conduits génitaux ; une partie de la couronne pédieuse péribuccale est hectocotylisée, c'est-à-dire modifiée en organe d'accouplement, chez le mâle. — (Paul Pelseneer, Introduction à l'étude des mollusques, Bruxelles : chez Henri Lamertin, 1894, p. 201)
    • Ah ! Littérature ! Quels tourments, quelles tortures ton sacro-saint amour de la continuité ne nous impose-t-il pas ! — (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Denoël, 2000, collection Folio, page 40.)
    • (Politique) Continuité territoriale.
    • (Administration) Continuité du service public.
    • (Médecine) Continuité des soins.
  2. Durée continue.
    • La continuité des maux. - La continuité de ce bruit m’importune.
  3. (Mathématiques) Propriété topologique d’une fonction.
    • Continuité en un point.
    • Continuité à droite ou à gauche.
    • Continuité sur un intervalle, un segment, une droite. (continuum associé)
    • Continuité uniforme.
  4. (Escalade) Capacité physique (ou type d’effort) s’apparentant à de l’endurance.
    • La résistance se situe entre la force et la continuité, et lorsque l’on progresse dans ces domaines, on progresse également en résistance. — (Verdier, Escalade: S’initier et progresser, 2004)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier