contributeur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Dérivé de contribuer, contribution avec le suffixe -eur, sur le modèle de distribuer, distribution, distributeur et probablement un emprunt à l’anglais contributor.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin contributeur
\kɔ̃.tʁi.by.tœʁ\

contributeurs
\kɔ̃.tʁi.by.tœʁ\
Féminin contributrice
\kɔ̃.tʁi.by.tʁis\
contributrices
\kɔ̃.tʁi.by.tʁis\

contributeur \Prononciation ?\

  1. Qui contribue, contribuant.
    • On distinguait, dans quelques anciennes coutumes, le garant absolu du garant contributeur. Le garant absolu était celui qui prenait complètement fait et cause pour le garanti. Le garant contributeur ne répondait que pour une partie. — (Dictionnaire historique des institutions, mœurs et coutumes de la France, 1870)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
contributeur contributeurs
\kɔ̃.tʁi.by.tœʁ\

contributeur \kɔ̃.tʁi.by.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : contributrice)

  1. Personne physique ou morale qui participe financièrement au fonctionnement d’un organisme ou d’une institution.
    • Pour 2006, les plus gros contributeurs au budget de l’UE sont l’Allemagne, dont la contribution doit s’élever à 20,56% du budget 2006, la France avec 16,43%, l’Italie avec 13,70% et le Royaume-Uni avec 12,36%. — ([1] Budget de l’Union européenne : recettes et dépenses)
  2. Personne qui collabore à l’écriture d’une œuvre commune, à la réalisation d’un projet collectif, notamment sur le réseau mondial. Dans cette deuxième acception, pour éviter l’usage de l’anglicisme contributeur, il est préférable Référence nécessaire d’employer le terme soumissionnaire.
    • Comme ceux de Wikipédia, les articles du Wiktionnaire sont écrits par des contributeurs bénévoles et généralement anonymes.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier