FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Participe passé du verbe inusité contondre.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin contus
\kɔ̃.ty\
Féminin contuse
\kɔ̃.tyz\
contuses
\kɔ̃.tyz\

contus

  1. Qui provient d’une contusion.
    • […]; si l’âme était gourde et contuse, l’esprit n’était, ni moins endolori, ni moins recru. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. Qui est meurtri par une contusion.
    • Qu'est-ce que c’est que cette batterie où vous avez contus de bastonnade un petit vicomte ? — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris)
    • Les muscles peuvent être le siège de blessures faites par des instruments piquants, tranchants ou contondants; ils peuvent être contus sans plaies. — (M. A. Bérard & ‎L. Gosselin, Compendium de chirurgie pratique ou traité complet des maladies, ‎Paris, 1851, vol.2, chap.8, p.198)

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • contus sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien κοντός, kontós. En ce qui concerne les dérivés [1], l’image est empruntée aux bateliers qui sondent l’eau avec des gaffes. Il s’est établi une confusion entre percontari et cunctor (« temporiser »).

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif contus contī
Vocatif conte contī
Accusatif contum contōs
Génitif contī contōrum
Datif contō contīs
Ablatif contō contīs

contus masculin

  1. Bâton, gaule, perche, barre, croc.

SynonymesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier