Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1588) De l'espagnol copal, lui-même du nahuatl copalli (« encens »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
copal copals
\kɔ.pal\
 
Copal

copal \kɔ.pal\ masculin

  1. (Minéralogie) Résine solidifée d’origine végétale, directement récoltée sur l’arbre (« copal vert »), ou extraite du sol à l’état fossile ou semi-fossile, utilisée notamment dans la fabrication de vernis.
    • Le copal du commerce est un produit très hétérogène, mélange de copal « vert », c’est-à-dire recueilli sur un arbre, et de copal « fossile » trouvé enfoui dans le sol, résidu inaltérable d’arbres disparus. Le copal vert est un exsudat solidifié qui peut avoir plusieurs années d’existence. On le trouve ordinairement en boules ou en stalactites sur les branches dans la cime des arbres. — (A. Aubréville, Les copaliers et arbres à résine de l’Afrique équatoriale française, L’Agronomie tropicale, Institut de recherches agronomiques, 1948)
    • Jour et nuit on brûlait de l’encens, du copal, sous le nez des idoles et sur de la braise contenue dans des encensoirs en terre cuite, ornés et ajourés. — (Charles Letourneau, L’Évolution religieuse: dans les diverses races humaines, 1898)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

DérivésModifier

ComposésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • copal sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du nahuatl copalli.

Nom commun Modifier

copal \Prononciation ?\ masculin

  1. Copal.
  2. (Botanique) Arbre résineux tropical (Protium copal (Schltdl. & Cham.) Engl.).