Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérive peut-être de côcher (copuler, couvrir une femelle, en parlant d'un oiseau).

Verbe Modifier

coquer \kɔ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Argot) Dénoncer (quelqu’un).
  2. (Argot) Baiser, sauter (vulgaire).
    • Parce que, moi, je sens avant Emmanuel quand il y a une poule dans le quartier prête à se laisser coquer par lui. — (Francis Didelot, La rançon, Librairie des Champs-Élysées, 1976)
  3. (Argot) Arnaquer (quelqu’un).

AnagrammesModifier