coquetter

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De coquet.

Verbe Modifier

coquetter \kɔ.kɛ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) User de coquetterie ou échanger des propos galants.
    • Mais que deviendras-tu si, folle en son caprice, N’aimant que le scandale et l’éclat dans le vice, Bien moins pour son plaisir que pour t’inquiéter, Au fond peu vicieuse, elle aime à coquetter ? — (Louis-Julien Larcher, Satires et diatribes sur les femmes, 1860)
    • Le château, ranimé par un bain de soleil, se défublait de ses mines grognonnes, rajeunissait, s’affétait, coquettait, pour son départ. — (Joris-Karl Huysmans, En rade, Paris : Tresse & Stock, 1887, page 306)

VariantesModifier

PrononciationModifier