FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale 1 Modifier

Singulier Pluriel
coquille d’œuf coquilles d’œuf
\kɔ.kij dœf\

coquille d’œuf \kɔ.kij dœf\ féminin

  1. Enveloppe minéralisée externe plus ou moins résistante recouvrant les œufs amniotiques des sauropsidés (oiseaux, tortues, crocodiliens, etc.).
    • C'est ce qu'il est aisé de reconnaitre en laissant macérer pendant quelques heures une coquille d'œuf dans un acide léger. L'acide commençant à mordre l'enveloppe calcaire, on voit se détacher une première membrane […]. — (« Ce qu'est un œuf ? », dans le Magasin pittoresque, sous la direction d’Édouard Charton, n° 31, Paris, 1851, p. 248)

TraductionsModifier

Locution nominale 2Modifier

Singulier Pluriel
coquille d’œuf coquille d’œuf
\kɔ.kij dœf\

coquille d’œuf \kɔ.kij dœf\ masculin

  1. (Figuré) Sorte de couleur. #FDE9E0Note : Il peut être mis en apposition & il est alors invariable.
    • La grande nouveauté de la maison Patou se trouve dans les coloris. Jean Patou lance ce printemps trois nouveaux tons très « Patou », qui sont le « vert japonais », le « rouge anglais » et le « coquille d’œuf ». — (« Modes de printemps », dans L'Art vivant, vol. 73-84, Nouvelles littéraires, 1928, p. 281)
    • Le coquille d'œuf, ça faisait boîte de nuit, et je déplorai le départ du papier fané où des mandarins chapeautés, à tresse, jouaient de l'éventail. Ils avaient veillé tant de mes aubes et tant de soirs. — (Marie Nicolaï, Samarinas: roman, 1962, p. 32)
    • Les murs de Paris oscillaient dans la monotonie, entre un blanc délavé, un gris plat ou profond, un "coquille d'œuf" ou un beige pâle... ! — (Les murs réclames: 150 ans de murs peints publicitaires, ouvrage collectif (Bruno Ulmer, Thomas Plaichinger, Daniel Boulogne), Éditions Alternatives, 1986, p. 126)
    • Les grandes surfaces, après un certain nombre d'essais, ont opté en majorité pour le blanc ou le coquille d'œuf, pour les murs, le sol et les linéaires. Cette tendance qui s'accentue dans les nouveaux hypermarchés […]. — (Armand Dayan, Annie Troadec & Loïc Troadec, Le Merchandising, chap. 2 : L'aménagement du point de vente, Presses Universitaires de France : coll. Que sais-je ?, 1993)
    • Par endroits, des marbrures bleuâtres tranchent sur la teinte coquille d'œuf du couloir. L'ensemble est à la fois étrange et familier, […]. — (Jean-Claude Dunyach, Etoiles mortes, chez l'auteur, 2000, chap. 5)
    • Cette fois, la déco est monacale. Les murs sont badigeonnés d'un enduit coquille d'œuf à faire chialer une nichée de poussins. — (Arnaud Gobin, Opération Kipling, Plombière-les-Bains : Éditions Ex Aequo, 2017, chap. 24)
    • Il avait encore un vieux téléphone couleur coquille d’œuf, avec un cadran et un récepteur qui avait l'air d'un os, relié à l'appareil par un câble à spirales. — (Matthias Zschokke, Quand les nuages poursuivent les corneilles, traduit de l'allemand par Isabelle Rüf, Éditions Zoé, 2018)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  coquille d’œuf figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : couleur, sablier.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier