cornichonnerie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1880) Attesté dans le titre de l’ouvrage « La cornichonnerie d'un malin cornichon : suivie de la Michonnerie / défense de M. Louis Guibert » écrit par Louis Guibert. Mot dérivé de cornichon avec le suffixe -erie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cornichonnerie cornichonneries
\kɔʁ.ni.ʃɔn.ʁi\

cornichonnerie \kɔʁ.ni.ʃɔn.ʁi\ féminin

  1. Bêtise, idiotie.
    • En général, les Américains savent raconter une histoire même si cette histoire est une cornichonnerie. — (Numa Sadoul, Entretiens avec Hergé, page 123, 1989)
    • À l’avenir, qu’ils se trouvent d'autres poires. Moi, ces cornichonneries culturelles ne m’amusent plus. — (Xavier Hanotte, Ours toujours !, page 111, 2010)
  2. (Agriculture) (Rare) Endroit de culture et de fabrication des cornichons.
    • Dans les années 1950 le grand-père de Cathy était contremaître de la cornichonnerie de Grenade. Elle a passé une enfance heureuse dans cette grande propriété installée dans un ancien couvent. La culture du cornichon était une spécialité locale et de nombreux jeunes venaient travailler à l’usine l’été. — (Les Greeters de l'Office de Tourisme sur tourisme.hautstolosans.fr, consulté le 07/01/2020)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • L'argot avec Bob, l’autre trésor de la langue sur www.languefrancaise.net (cornichonnerie)