cornouiller sanguin

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

Composé de cornouiller et de sanguin.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
cornouiller sanguin cornouillers sanguins
\kɔʁ.nu.je sɑ̃.ɡɛ̃\

cornouiller sanguin \kɔʁ.nu.je sɑ̃.ɡɛ̃\ masculin

 
Un cornouiller sanguin.
 
Fleurs de cornouiller sanguin.
 
Un cornouiller sanguin.
  1. (Botanique) Un arbuste à feuilles caduques de la famille des cornacées, de l'Europe tempérée, dont les jeunes branches exposées à la lumière du soleil prennent une couleur rouge brillant et les feuilles à la fin de l'été une teinte rouge sang.
    • Le sorbier des oiseleurs , le cornouiller sanguin, le sureau à grappe , la viorne obier et la viorne lantane prospèrent aussi dans ces bois. — (F. M. Mercier, Observations concernant le canton de Rochefort, sur l'itinéraire de M. H. Lecoq au Mont-Dore et dans les environs, dans les Annales scientifiques, littéraires et industrielles de l'Auvergne, Clermont-Ferrand : Thibaud-Landriot, 1837, vol.10, page 118)
    • Possibilité de confusions avec le cornouiller sanguin (Cornus sanguinea), peu toxique, et diverses plantes à baies noires, comestibles. — (René Auburn, ‎Didier Magnan, Cultivez les plantes sauvages & comestibles, 2008)
    • Les sous-bois de haute futaie sont riches d’une végétation arbustive comprenant myrtilles, framboisiers, camérisiers, cornouillers sanguins, fougères, ronce, bois-gentil. — (Henri Bouvier, Histoire du Châtelard-en-Bauges, 1997)

Variantes orthographiquesModifier

  • Cornouiller sanguin

TraductionsModifier

(certaines traductions et certains termes peuvent être au pluriel)

HyperonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier