FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De cornu, en raison de la forme du récipient.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cornue cornues
\kɔʁ.ny\
 
Une cornue. (1)
 
Une cornue (2). Convertisseur Thomas

cornue \kɔʁ.ny\ féminin

  1. Récipient qui sert à distiller.
    • Note : Il peut être de verre, de terre ou de métal, renflé, arrondi et se terminant à sa partie supérieure par un tuyau étroit recourbé que l’on nomme col.
    • Non, rien, si ce n'est, avec le sifflement de la cornue étincelante, les rires moqueurs d'un salamandre qui se fait un jeu de troubler mes méditations. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Papa est debout devant une des tables, revêtu d’une longue blouse blanche, il tient dans la main une cornue, il l’agite doucement au-dessus de la flamme et puis la lève et l’examine à la lumière. — (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 50)
    • Le confinement de sa propre pensée à l’égard de l’en­viron­ne­ment sus-jacent, de sa bulle ambiante, permet de mieux ré­fléchir, de commu­niquer sub­li­mi­­na­lement avec l’extérieur, de ratiociner la my­ria­­de d’observations organolep­tiques acquises, de les distiller dans les cornues du laboratoire mental de la créativité et, enfin, de les faire fondre dans les creusets intellectuels mi­niaturés des haïkus. — (Cornéliu Tocan, Aux confins de l'invisible. Haïkus d’intérieur illustrés. Créatique, Québec, 2020)
    • Les récipients étaient des creusets, des coupelles et des bonbonnes, dont la cornue qui deviendra le symbole de la chimie. — (Claus Priesner, L’alchimie, science hermétique, Pour la Science, 1er octobre 2002)
    • Ces hommes vindicatifs ont fermé mes laboratoires et mes magasins, confisqué mes bouteilles, mes alambics et mes cornues. — (Anatole France, L’île des pingouins, 1908)
  2. (Par analogie)(Sidérurgie) Récipient métallique servant à diverses opérations dans les usines sidérurgiques.
    • la fin de l'opération, la cornue est inclinée et les scories sont déversées dans la poche à scories. — (Edmond Dourille , La sidérurgie dans le monde depuis 1952, Éd. La documentation française, 1981)
  3. (Œnologie) Récipient de bois servant à transporter la vendange. → voir comporte et gerle

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

cornue \kɔʁ.ny\

  1. Féminin singulier de cornu.

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier