Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De corps et noir, celui-ci signifiant l’absorption totale ; calque de l’allemand schwarzer Körper, introduit par Gustav Kirchhoff en 1860.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
corps noir corps noirs
\kɔʁ nwaʁ\

corps noir \kɔʁ nwaʁ\ masculin

  1. (Physique) Objet idéal qui absorberait toute l’énergie électromagnétique qu’il recevrait, sans en réfléchir ni en transmettre, dont le spectre électromagnétique ne dépend que de sa température.
    • Les radiations absorbées par la feuille de verre portée à température de la pièce, sont réémises selon une loi de corps noir. Le verre ne constitue donc qu'une barrière faible au rayonnement et se comporte comme un corps noir quasi parfait. — (Laurent Joret, Vitrages à Isolation Thermique Renforcée, Techniques de l'Ingénieur n° C3 635, page 4)
    • L’étalonnage de la matrice de détecteur est réalisé sur un corps noir plan de réponse uniforme à 0.02°C près. — (Vincent Honorat, Analyse thermomécanique par mesure des champs élastomères, thèse de doctorat, Université de Montpellier II, janvier 2006, page 152)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier