Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Locution adverbiale Modifier

corps pour corps

  1. En se portant garant de la loyauté de l'autre, ou des autres ; en se portant réciproquement garant de la loyauté l'un de l'autre, ou mutuellement les uns des autres.
    • Répondre de quelqu'un corps pour corps.
    • Le lendemain Baudouin fut proclamé seigneur, malgré lui et quoiqu'il s'en défendît ; tous les citoyens le reconnurent en cette qualité, et lui prêtèrent corps pour corps serment de fidélité. — (François Guizot traduisant Guillaume de Tyr, Histoire des faits et gestes dans les régions d'outre-mer depuis le temps des successeurs de Mahomet jusqu'en l'an 1184 de Jésus-Christ, tome premier, livre IV, publiée par François Guizot dans la Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France depuis la fondation de la monarchie française jusqu'au 13e siècle ; J.-L.-J. Brière libraire, Paris, 1824, pages 187-188.)