FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIe siècle). Du bas latin conredare (préparer), adaptation du gothique garēdan (« ranger »).

Verbe Modifier

corroyer \kɔ.ʁwa.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Technique, Travail du cuir) Préparer des cuirs pour les rendre plus souples après tannage et leur donner le dernier apprêt pour les divers usages auxquels ils doivent servir.
    • Corroyer des peaux de bœuf ou de vache.
    • Cuir corroyé.
    • Peau corroyée.
  2. Malaxer, pétrir avec de l'eau.
    • Corroyer de la terre glaise. la battre et la pétrir pour en faire du corroi
    • Corroyer un bassin de fontaine, un canal, etc., y mettre un massif de terre glaise corroyée, pour retenir l’eau.
    • Corroyer du mortier, mêler ensemble de la chaux et du sable, pour en faire du mortier. Gâcher du mortier.
  3. Battre, écraser, souder à chaud.
    • Corroyer du fer, le battre à chaud prêt à fondre.
  4. Dégrossir la surface d’une pièce de bois pour la dresser.
  5. (Technique) (fonderie) Corroyer du sable, en écraser toutes les mottes, pour le rendre plus maniable.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

PicardModifier

 

ÉtymologieModifier

De corroi.

Nom commun Modifier

corroyer \Prononciation ?\ masculin

  1. Corroyeur.

SynonymesModifier

RéférencesModifier

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I