FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin coryza.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
coryza coryzas
\kɔ.ʁi.za\

coryza \kɔ.ʁi.za\ masculin

  1. Synonyme de rhume de cerveau.
    • Homais demanda la permission de garder son bonnet grec, de peur des coryzas. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857)
    • Depuis l’étonnant système thérapeutique qui consiste à soigner les rhumes de cerveau en les appelant des coryzas, je crois que l’on n’avait rien trouvé de plus complet. — (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)
    • Si l’auditoire pâme, Pati-Pati, dédaignant le bis, le comble en modulant une série de sons où chacun peut reconnaître le coryza du phoque, la grenouille roucoulant sous l’averse d’été, parfois le klaxon, mais jamais l’aboiement du chien. — (Colette, La « Merveille », dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 124.)
    • Je ne pouvais attraper de maladie, fût-ce la rougeole ou le coryza, sans me déclarer coupable : j’avais manqué de vigilance, j’avais oublié de mettre mon manteau, mon foulard. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 197.)

TraductionsModifier

→ voir rhume de cerveau

Voir aussiModifier

  • coryza sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien κόρυζα, kóruza (« rhume », « écoulement »).

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif coryză coryzae
Vocatif coryză coryzae
Accusatif coryzăm coryzās
Génitif coryzae coryzārŭm
Datif coryzae coryzīs
Ablatif coryzā coryzīs

coryza \Prononciation ?\ féminin

  1. Coryza.

RéférencesModifier