FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1) (Date à préciser) De l’anglais cosy.
(2) Apocope de cosy-corner

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cosy cosys
\kɔ.zi\

cosy \kɔ.zi\ masculin

  1. Enveloppe fourrée, généralement en tissu ouatiné, dont on couvre une théière, un plat ou un œuf, pour en conserver la chaleur.
    • Je cours à la salle à manger, aux magnifiques pièces de céramique, aux cuivres arabes patinés par le temps, où je suis certain de trouver toujours, à cinq heures, le thé servi sous un cosy en toile de Jouy, capitonnée d’ouate [sic], et les grandes tartines de pain grillé, rangées parallèlement dans un porte-toasts de vieil argent, et les délicieuses tranches de plum-cake anglais, aux amandes et raisins de Corinthe. — (Daniel Guérin, Un jeune homme excentrique, Julliard, 1965, page 47)
  2. Meuble composé d'une étagère qui entoure un lit sur sa tête et l'un de ses côtés.
    • Mais la poussière pour elle n’existait pas, ou plutôt c’était quelque chose de naturel, pas gênant. Pour moi aussi, un voile sec qui poudre mon cosy, dessinant des dentelles quand j’enlève des livres, qui danse dans les rayons de soleil et qu’on efface sur un vase ou un cahier avec la manche de sa blouse. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 333)
    • Jed déchiffra les titres des livres rangés dans l’étagère du cosy, près de la tête du lit : Chateaubriand, Vigny, Balzac. — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, pages 247-248)
    • […] ce lit […] était accolé au mur pour laisser plus de place à la circulation et sur deux côtés, il était entouré de ce qu'on appelle un cosy, un meuble de chêne clair […] sur lequel on pouvait poser des livres ou des bibelots. — (Chantal Saint Pol, Reviens, grand-père, j’ai des choses à te dire : Nos mémoires cellulaires renferment toute l’histoire familiale dès la conception, Société des Écrivains, 2014 page 43)

SynonymesModifier

meuble

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

cosy \kɔ.zi\ masculin et féminin identiques

  1. (Anglicisme) Douillet, chaleureux, confortable.
    • Durant ces réunions de comptoir, DuLaurier refaisait le monde de l’ouvrage, « crissait une claque dans la face » d’un ou deux politiciens, promettait que l’année prochaine, on s’agrandirait et embaucherait, puis laissait ses deux fils se moquer gentiment de la petite Honda qu’ils m’avaient rétrocédée : « Elle est cosy et y a de la place dedans, à condition de pas porter de montre. » — (Jean-Paul Dubois, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, éditions de l’Olivier, 2019)

VariantesModifier

TraductionsModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(1709) Du gaélique écossais colsie.

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif cosy
\ˈkəʊ.zi\
Comparatif cosier
\ˈkəʊ.zi.ɚ\ ou \ˈkəʊ.zi.ə\
Superlatif cosiest
\ˈkəʊ.zi.ɪst\

cosy \kəʊ.zi\

  1. (En parlant d'un lieu) Chaleureux, confortable, agréable , douillet.

Variantes orthographiquesModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cosy
\Prononciation ?\
cosys
\Prononciation ?\

cosy \kəʊ.zi\

  1. Cosy.

Verbe Modifier

cosy \kəʊ.zi\

  1. Devenir chaleureux, confortable.
  2. Devenir ami (avec quelqu’un).

PrononciationModifier

AnagrammesModifier