cosy-corner

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot composé des mots anglais anglais cosy (« confortable ») et corner (« coin »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cosy-corner cosy-corners
\kɔ.zi.kɔʁ.nɛʁ\

cosy-corner \kɔ.zi.kɔʁ.nɛʁ\ masculin

  1. Meuble d’angle le plus souvent composé d’un canapé ou d’un lit encastré dans des étagères.
    • Elle possédait un meuble, à la mode de l'époque, un cosy-corner, en angle, bourré de livres.
    • …sur la cheminée, un grand buste d'enfant en céramique, que le marchand de meubles avait joint en prime pour l'achat d'un cosy-corner.
    • Dormir dans un cosy corner, c’est bénéficier de la compagnie des livres qui en garnissent souvent les deux pans : comme par osmose, leur contenu vient peupler les rêves.
    • Le lit de milieu n’était plus à la mode. Le cosy-corner, surmonté d’étagères pour les livres et le bibelots, l’avait remplacé. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 265)
    • Sur la droite s’ouvraient les portes de deux chambres. La première, inoccupée, meublée en son centre d’un lit à deux places étroit et élevé, était glaciale. Dans la seconde il y avait un lit à une place, un lit d’enfant, encastré dans un cosy-corner, et un secrétaire à abattant. Jed déchiffra les titres des livres rangés dans l’étagère du cosy, près de la tête du lit : Chateaubriand, Vigny, Balzac. — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, pages 247-248)

SynonymesModifier

TraductionsModifier