Français modifier

Étymologie modifier

(1929) Dérivé de coter, avec le suffixe -ation (« l’action de »).
Note : (1527) Attesté sous la graphie quotation.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
cotation cotations
\kɔ.ta.sjɔ̃\

cotation \kɔ.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Opération de détermination de la valeur estimée d’un objet. → voir échelle de cotation et système de cotation
    1. (Finance) Fixation de la valeur d’une action ou d’un actif boursier. → voir cotation boursière
      • L’indice Dow Jones avait baissé de 508 points dès le 19 et le 20, plus rien n’était cotable, l’affolement fut général et les cotations durent être interrompues. — (Daniel Naulleau, Protection de la création informatique : problèmes posés par la fraude et la malveillance, 1991, dans Informatique, communication et société, page 82, L’Harmattan, 1993)
    2. (Technique) (Dessin industriel) Mesure réelle indiquée sur un dessin ou un plan.
      • Les cotations indiquent les cotes réelles de l’ouvrage. — (Jean-Pierre Gousset, Dessin technique et lecture de plan, Editions Eyrolles, 2012, page 23)
    3. (Technique) (Dessin industriel) Fait d’indiquer cette mesure sur le dessin.
      • L’ensemble des cotes d’un dessin constitue la cotation. — (André Pascual, Dessiner ses plans avec QCad : Le DAO pour tous, Editions Eyrolles, 2011, page 260)
  2. Opération permettant de noter ou de classer.
    • Comme développé précédemment, nous avons modifié la cotation de Constant quant à la force […] — (Acta orthopaedica belgica, Acta Medica Belgica, 1992, page 166)
    1. (Escalade) Évaluation de la difficulté d’une voie.
      • On discute d’escalade et il est particulièrement évident qu’une cotation « ne parle » qu’à des grimpeurs […]— (Marco Troussier, Abécédaire de l’Escalade, Ibex Books, 2012, page 160)
    2. (Psychiatrie) Notation de la personnalité à partir de critères.
      • Le plus utile dans cette cotation c’est de mesurer vos progrès. — (Alain Perroud, Faire face à la boulimie, Retz, 2011, page 28)
    3. (Administration, Industrie) Notation des compétences.
      • La cotation des dirigeants conserve en revanche tout son intérêt, dans la mesure où seule la Banque de France dispose des informations utiles […] — (Jean-Marc Tariant, Guide pratique des relations Banque Entreprise, Éditions Eyrolles, 2011, page 89)
    4. (Éducation) Évaluation du niveau d’apprentissage.
      • …] une cotation des tests que nous pratiquons et de pouvoir apprécier ainsi de façon objective le niveau de lecture […] — (Enfance, 1974, page 277)

Synonymes modifier

finances :

Dérivés modifier

cartographie, dessin industriel :

finance :

Apparentés étymologiques modifier

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

  • cotation sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier

Moyen français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Du latin quot[1].

Nom commun modifier

cotation *\Prononciation ?\ féminin

  1. Action de coter, d’estimer.
  2. Remarque, jugement.

Variantes orthographiques modifier

Références modifier

Sources modifier

  1. Walther von Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch. Eine darstellung des galloromanischen sprachschatzes, Bonn, 1928

Bibliographie modifier