Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Expression datant du Moyen Âge, voyez cote (« impôt »), mal et tailler, « tailler l'impôt » signifiait le répartir, d'où « tailler le peuple », l'imposer.
Si la cote était approximativement répartie, elle était inéquitable, injuste.
Par homonymie entre cote et cotte (« tunique ») et taille (« impôt en nature », « coupe des tissus pour confectionner un vêtement ») cette expression s'écrit parfois « cotte mal taillée ».

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
cote mal taillée cotes mal taillées
\kɔt mal ta.je\

cote mal taillée féminin

  1. Répartition approximative, voulant contenter un maximum de participants.
  2. Grand nombre de comptes, pouvant faire parfois des mécontents.

Variantes orthographiquesModifier

NotesModifier

La forme cotte mal taillée est environ cinq fois moins fréquente. [1]

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  • [1] : Recherche de fréquence des locutions avec Google et Google livres, 2008