coulemelle

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Du latin columella (« petite colonne »)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
coulemelle coulemelles
\ku.lə.mɛl\
 
Une coulemelle (Macrolepiota procera). (sens n°1)

coulemelle \ku.lə.mɛl\ féminin

  1. (Mycologie) Champignon à lames, à bulbe et à anneau double, au pied allongé, ressemblant à une ombrelle de nom scientifique Macrolepiota procera.
    • Le chapeau de la coulemelle est un comestible excellent.
    • Expérience : La veille de la leçon, disposer un chapeau de coulemelle, lamelles en dessous, sur une feuille de papier noir. — (Journal des Instituteurs et des Institutrices: Volume 115, 1968)
  2. Nom vernaculaire utilisé pour d’autres champignons.
    • La Lépiote déguenillée ou Coulemelle rougissante, appelée Chlorophyllum rhacodes depuis 2002 (anciennement Lepiota rhacodes). — (Wikipédia, Chlorophyllum rhacodes, 24 décembre 2020)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.
  •   Cet article de dictionnaire n’est pas suffisant pour déterminer l’espèce d’un champignon et prendre le risque de le consommer.

SynonymesModifier

Macrolepiota procera (1)

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier