Voir aussi : coulissé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Féminin substantivé de coulis → voir couloir.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
coulisse coulisses
\ku.lis\

coulisse \ku.lis\ féminin

 
Château à coulisse (sens héraldique)
 
Pince multiprise à coulisse de sable (sens héraldique)
  1. Longue rainure par laquelle on fait glisser, aller et revenir un châssis, une fenêtre, une porte, un tiroir, etc.
    • Dans la salle qui est au-dessus de l’entrée, on aperçoit, dans les deux pieds-droits de la coulisse de cette première herse, les entailles inclinées dans lesquelles s’engageaient les deux jambettes du treuil. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  2. (En particulier) Planchette de confessionnal, que le confesseur fait glisser quand il veut entendre un pénitent.
  3. (Construction) Vide de quelques centimètres entre deux murs, par exemple entre le mur porteur et le mur de parement.
  4. (Imprimerie) Petite planche très plate qui sert à faire couler sur le marbre les pages trop grandes pour être enlevées avec les doigts.
    • La distance qui se trouve sur le composteur entre sa tête et la tête de la coulisse inférieure , fixe la longueur de chaque ligne; et c'est ce qu'on nomme la Justification. — (Dictionnaire technologique ou Nouveau dictionnaire universel des arts et métiers, Bruxelles : Lacrosse & Cie, 1839, nouvelle édition avec planches, vol.3, p.285)
  5. (Théâtre) Châssis de toile mobiles qui forment le décor des deux côtés de la scène.
    • La première, la seconde coulisse.
    • Dans ce changement de décor, les coulisses ne fonctionnèrent pas bien.
    • Elle était comme ces spectateurs qui n’ont jamais vu les coulisses, et qui admirent le décor sans arrière-pensée. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, pages 217-218)
  6. (Par extension) Châssis où passent les acteurs pour entrer en scène ; toute la partie du théâtre qui est derrière la scène.
    • Les personnes de quarante à cinquante ans peuvent se rappeler d'avoir vu la rampe des théâtres illuminée par des biscuits , et les coulisses éclairées avec des chandelles. — (« Théâtre », dans le Dictionnaire chronologique et raisonné des découvertes, inventions, etc., en France, dans les sciences, la littérature, les arts, l'agriculture, le commerce et l'industrie de 1789 à la fin de 1820, Paris : chez Louis Colas, 1824, vol. 15, p. 665)
    • Pendant toute la pièce il resta dans les coulisses'.
    • Enfin voici le dessert. Le gâteau de semoule est sur la table. Sous les yeux attendris d’Ernestine, qui surveille l’effet produit par son œuvre, comme un auteur dramatique surveille sa pièce au bord des coulisses, ces demoiselles se délectent. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 358.)
  7. (Bourse) Réunion des coulissiers.
  8. (Couture) Rempli fait à un vêtement, à un rideau, à une pièce d’étoffe pour faire passer un cordon ou une tringle le long desquels l’étoffe doit glisser.
    • Passer un lacet dans une coulisse.
    • Serrer une coulisse.
  9. (Héraldique) Nom de la grille fermant un château ou une bâtisse. Plutôt que de parler de la coulisse, on peut blasonner : coulissé. Se dit également de la partie de la pince multiprises permettant d’augmenter ou réduire l’espace entre les mâchoires.
    • D’azur, à un château d’argent, sommé de trois tours de même, maçonné de sable, la porte ouverte du champ et garnie de sa coulisse de sable, accompagnée en pointe de trois besants d’or, posés 2 et 1, qui est de Hyères → voir illustration « château à coulisse »
    • Parti : au premier d’or à la pince multiprises de gueules, son bec à senestre, remplie de sable entre ses branches, dans sa coulisse et entre ses mâchoires, à la tige d’argent brochant sur la branche senestre de la pince supportant deux feuilles du même, l’une sur l’autre, à dextre ; au second d’or aux six burelles de sable, au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'argent, brochant sur le quart senestre du premier et sur le tout du second, qui est de Vaulx-en-Velin → voir illustration « Pince multiprise à coulisse de sable »
  10. (Au pluriel) (Figuré) Partie d'un système invisible de l'extérieur.
    • Dans les coulisses du pouvoir.


SynonymesModifier

DérivésModifier

Il fait agir les autres et se tient dans la coulisse.

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

coulisse \ku.lis\ féminin

  1. Féminin singulier de coulis.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe coulisser
Indicatif Présent je coulisse
il/elle/on coulisse
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je coulisse
qu’il/elle/on coulisse
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
coulisse

coulisse \ku.lis\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de coulisser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de coulisser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de coulisser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de coulisser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de coulisser.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • coulisse sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier