FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir couper

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
coupée coupées
\ku.pe\

coupée \ku.pe\ féminin

  1. (Marine) Coupure du pont d’un navire de commerce dont l’arrière est exhaussé pour donner aux cabines plus d’élévation.
  2. (Marine) Ouverture dans le bordé pour monter ou de descendre d'un navire.
    • À la coupée du navire, Tartarin fut reçu par l’officier de service et conduit dans une cabine des premières avec les plus grands égards. — (Alphonse Daudet, Port-Tarascon, 1890)
    • L’Itabera illumine le quai. Je trouve le bateau admirable.[…]. Des voyageurs montent à la coupée et en descendent. Nous la gravissons à notre tour. — (Albert Londres, L'Homme qui s'évada,, Les éditions de France, 1928, page 198)
    • Tous deux virent alors une forme souple et toute noire se glisser vers la coupée, dans l'intention évidente de quitter le bord. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Chambre 113, 1933)
    • Clappique regardait la coupée. — (André Malraux, La Condition humaine, 1946, réédition Folio Plus Classiques, 2019, page 281)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   coupée figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau, pont.

Forme d’adjectif Modifier

coupée \ku.pe\

  1. Féminin singulier de coupé.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe couper
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
coupée

coupée \ku.pe\

  1. Participe passé féminin singulier de couper.
    • Pour faire sécher le foin, l’herbe coupée est étendue puis retournée dans la journée avant d’être ramassée en andains le soir venu. — (Sébastien Lay, Maitrise, non-maîtrise de l’herbage : approche ethnologique des savoirs, dans Prés et pâtures dans l’Europe occidentale, Presses Universitaires du Mirail, 2008, page 231)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

  • coupée sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier