coup de vieux

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de coup et de vieux.
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
coup de vieux coups de vieux
\ku də vjø\

coup de vieux \ku də vjø\ masculin

  1. Vieillissement soudain d’une personne.
    • Il a pris un sacré coup de vieux, le père Émile.
    • Lorsque nous rencontrons quelqu’un que nous avons perdu de vue depuis des années, nous avons parfois l’impression qu’il a pris un coup de vieux ; nous avons parfois, au contraire, l’impression qu’il n’a pas changé. Impression fallacieuse – la dégradation, secrète, se fraye d’abord un chemin à travers l’intérieur de l’organisme, avant d’éclater au grand jour. — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, pages 232-233)
    • J’avais moi-même changé, physiquement, j’étais conscient que j’avais subi un ou plusieurs coups de vieux, je le savais pour me croiser de temps à autre dans la glace sans réelle satisfaction, sans réel déplaisir non plus, à peu près comme on croise un voisin de palier pas très gênant. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 287)

TraductionsModifier