courir sur le haricot

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(fin XIXe siècle) Composé de courir, sur, le et haricot.
Note : Dès le XVIe siècle, le verbe courir, employé seul ou transitivement (courir quelqu’un), signifie importuner dans le langage populaire. D’autre part, au début du XIXe, le verbe haricoter signifie lui aussi "importuner", et s’ajoute enfin l’emploi argotique de haricot au sens de orteil.

Locution verbale Modifier

courir sur le haricot à quelqu'un \ku.ʁiʁ syʁ lə a.ʁi.ko\ (se conjugue → voir la conjugaison de courir)

  1. (Argot) (Familier) (Figuré) Ennuyer, embêter, énerver.
    • Mais j’ai pas à retirer mon chapeau devant de supposées fripouilles si ça me plaît pas, et vous pouvez remiser votre baratin, parce que vous commencez à me courir sur le haricot. Vu ? — (Peter Cheyney, Les femmes s’en balancent, traduction de Michelle et Boris Vian, Gallimard, 1949, page 132)
    • Ça commençait à lui courir sérieusement sur le haricot. — (Julie James, Conflits, Amour et Préjudices, J’ai lu, 2014, page 4)

VariantesModifier

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier