Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin culcita (« matelas »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
coutil coutils
\ku.ti\

coutil \ku.ti\ masculin

  1. (Textile) Toile faite de fil de chanvre ou de lin, mélangée quelquefois de coton, lissée et serrée.
    • Un domestique en veste de coutil, à la barbe grisonnante et embroussaillée, s’accrochait par-derrière la voiture. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • La cour d’entrée était couverte d’une immense tente de coutil cramoisi avec des étoiles en or : rien de plus élégant. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1830)
    • La jouissance arrive
      Convulsive
      Tachant d’un jet subtil
      Le coutil.
      — (Théophile Gautier, Œuvres poétiques complètes, Bartillat, 2004, p. 618)
    • On y jette une botte de paille où le prisonnier est censé reposer et dormir,
      vêtu d’un pantalon de toile et d’une veste de coutil, hiver comme été.
      — (Victor Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné, 1829)
  2. (En particulier) Enveloppe en tissu revêtant les matelas.
    • Les coutils à base de laine, conservant la chaleur, sont destinés aux faces hiver, tandis que les matériaux à base de coton ou de lin servent aux faces été, car plus légers. — (« L’importance du coutil », www.lematelas.fr, 2011)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Voir aussiModifier

  • coutil sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier