Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1735) Du latin cretaceus (« crayeux »), de creta (« craie, argile »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin crétacé
\kʁe.ta.se\

crétacés
\kʁe.ta.se\
Féminin crétacée
\kʁe.ta.se\
crétacées
\kʁe.ta.se\

crétacé \kʁe.ta.se\

  1. (Géologie) Qui est ou qui tient de la nature de la craie.
    • Les lieux qui forment le département des Ardennes, considérés géologiquement, sont constitués par le terrain ardoisier au nord, le terrain calcaire jurassique au milieu, le terrain crétacé au midi. — (François-Xavier Masson, Annales ardennaises, ou Histoire des lieux qui forment le département des Ardennes et des contrées voisines, Mézières : imprimerie Lelaurin, 1861, p.22)
  2. (Géologie) Qui concerne le Crétacé.
    • Une partie du territoire des communes de Pourrain et de Lindry appartient au terrain crétacé supérieur que nous allons décrire et semble être comme le passage de l'un à l'autre; […]. — (Annuaire historique du département de l'Yonne, Auxerre : Reboul & Ed. Perriquet, 1839, p.360)
    • L'apport de minéraux de métamorphisme ne peut provenir des auréoles crétacées du Nord-Est car, ainsi que nous allons le voir, les sables albiens de Liart et cénomaniens de La Hardoye sont très pauvres en minéraux paramétamorphiques […]. — (Charles Pomerol, Les sables de l'Éocène supérieur (Lédien et Bartonien) des bassins de Paris et de Bruxelles, Paris : Imprimerie Nationale, 1965, p.138)

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • crétacé sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier