Ouvrir le menu principal
Voir aussi : crachât

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Mot dérivé de cracher avec le suffixe -at → voir crachin.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
crachat crachats
\kʁa.ʃa\
 
Un crachat sur des dalles en extérieur. (1)

crachat \kʁa.ʃa\ masculin

  1. Salive ou pituite ou toute autre mucosité qu’on projette par la bouche.
    • Crachats muqueux, sanguinolents, etc.
    • Il se noierait dans son crachat, dans un crachat, se dit d’un homme qui est embarrassé dans les plus petites choses.
    • (Figuré) Cette maison n’est faite que de boue et de crachat, elle n’est bâtie que de mauvais matériaux.
    • (Figuré) (Botanique) Crachat de lune, nostoc.
    1. Marque de mépris ou d'affront.
      • Si le mot amour et le mot jouissance sont encore dans ta bouche, crie-les, si tu le veux, une dernière fois ; lance vers nous ces crachats avant le suprême silence. Allons, crache ! — (Giraudoux, Judith, 1931)
  2. Projection.
    • Il allait et venait sur la Durande branlante (…) la face couverte des crachats de la mer. — (Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866)
    • Les crachats rouges de la mitraille
      Sifflent tout le jour par l’infini du ciel bleu.
      — (Rimbaud, Poésies, 1871)
  3. (Populaire) Plaque qui distingue les grades supérieurs dans les ordres de chevalerie.
    • Le drap bleu de son habit d’uniforme disparaissait sous les épaulettes, les crachats et le grand cordon rouge de la Légion d’honneur. — (Flaubert, Bouvard et Pécuchet, 1880)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier