FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle)[1] Avec substitution de suffixe par -et et sous l’influence de creux, de l’ancien français creusol (« lampe à huile, creuset »)[2][1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
creuset creusets
\kʁø.zɛ\
 
Un creuset contenant de la poudre.

creuset \kʁø.zɛ\ masculin

  1. Récipient de terre réfractaire ou de métal, qui sert à faire fondre certaines substances, et principalement les métaux.
    • Il était chauffé dans un creuset en porcelaine émaillée, au milieu d’une masse de fer porphyrisé qui le préservait de l’oxydation. — (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures ; Annales de Chimie & de Physique, 7e série, t.V, juillet 1895)
    • Ces minerais ont encore un inconvénient grave : à cause de leur finesse, […], ils traversent les charges du haut-fourneau et arrivent jusqu'au creuset sans être réduits. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 80)
    • On ne doit pas négliger de couvrir le creuset, sans cette précaution il s'y introduiroit du charbon qui gêneroit pour la coulée qui se fait dans une lingotière de fer forgé. — (RÉSULTAT Des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l'Acier fondu, dans le Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, juillet 1788, volume 33, page 47)
    • Le confinement de sa propre pensée à l’égard de l’en­viron­ne­ment sus-jacent, de sa bulle ambiante, permet de mieux ré­fléchir, de commu­niquer sub­li­mi­­na­lement avec l’extérieur, de ratiociner la my­ria­­de d’observations organolep­tiques acquises, de les distiller dans les cornues du laboratoire mental de la créativité et, enfin, de les faire fondre dans les creusets intellectuels mi­niaturés des haïkus. — (Cornéliu Tocan, Aux confins de l'invisible. Haïkus d'intérieur illustrés, Créatique, Québec, 2020)
    • Il y réussit en chauffant le métal avec du charbon en poudre dans un creuset fait en terre réfractaire. — (Jules Verne, L’île mystérieuse, 1875)
    • Il prit l’âme et la matière, les jeta dans un creuset, n’y trouva rien, et dès lors il devint Don Juan! — (Honoré de Balzac, L’élixir de longue vie, 1830)
  2. (Figuré) Source ; origine.
    • Le creuset de sa prise de conscience serait dans la détestation des élites : la caste, la supranationalité, Bruxelles, Berlin, la mondialisation, le parti médiatique, les bons sentiments, voire la « gôche », ce terme qui vient tout droit de l’extrême droite des années 1930. — (Roger Martelli, Roger Martelli : « Ce que ce peuple déboussolé attend, c’est une politique de justice et de dignité », Le Monde. Mis en ligne le 24 novembre 2018)
    • Le français comme un creuset. Est-ce encore possible ? Le Canada peut-il l’accepter ? Le projet de loi 96 me semble en tout cas une expression forte du fameux plébiscite dont parlait Renan. — (Antoine Robitaille, Évoquer les ancêtres est loin d'être un scandale, Le Journal de Québec, 15 mai 2021)

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • creuset sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier