crever les yeux

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Cela fait référence au mythe d’Œdipe. Œdipe s’est marié sans se rendre compte avec sa propre mère. Lorsqu’il s’en est rendu compte, il s’est crevé les yeux pour se punir.

(Siècle à préciser) → voir crever et yeux

Locution verbale Modifier

crever les yeux \kʁə.ve lɛ.z‿jø\ (se conjugue → voir la conjugaison de crever)

  1. (Sens figuré) (Familier) Être évident, se dit pour des choses qu’on a sous les yeux et que cependant on ne voit pas.
    • L’année s’est entamée avec le procès en destitution de Donald Trump, pour un abus de pouvoir dont il s’est vanté ouvertement, symbole d’une présidence où la corruption et la transgression des règles crevaient à ce point les yeux qu’on ne les voyait plus. — (Pierre Martin, Aux États-Unis, l’empreinte de 2020 sera profonde, Le journal de Québec, 31 décembre 2020)
    • À l’échauffement, Romanov était le premier à sauter sur la glace, le dernier à en sortir. Son dynamisme est contagieux et crève les yeux. — (Alexandre Gascon, Canadien : étoiles, morceaux de robot et autres observations du match simulé, radio-canada.ca, 7 janvier 2021)
    • L'idée d'une famille nucléaire originelle est consensuelle chez les anthropologues américains : […]. Leur mérite n'est pas si grand : leurs sujets d'étude furent les Indiens de leur continent, dont la nucléarité familiale crevait les yeux. — (Emmanuel Todd, Où en sont-elles : Une esquisse de l'histoire des femmes, Éditions du Seuil, 2022, p. 99)
    • Il avait rédigé le télégramme, la compassion n'y crevait pas les yeux. — (Pierre Lemaître, Le Grand Monde, Calmann-Lévy, 2022)

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier