FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) De l’ancien français criket, du moyen français criquet, de l’onomatopée cric (« bruit strident fait par le grillon ») et -et ; l’ancien français a criker (« grincer »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
criquet criquets
\kʁi.kɛ\
 
Criquet

criquet \kʁi.kɛ\ masculin

  1. (Entomologie) Insecte herbivore volant et sautant de la famille de l’ordre des orthoptères, appelé aussi caelifère.
    • Devant l’hôtel où le couple était d’abord descendu via di Bocca di Leone, Beppo sollicitait l’attention du passant au moyen d’un criquet blotti sous une pincée d’herbe dans une petite nasse de jonc. — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)
    • Par contre, en solution à 1 p. 100, l’arsénite de soude exerce des actions énergiques comme herbicide, herbifuge et insecticide. A la dose de 1/2 p. 100, il a été utilisé pour la destruction des criquets. — (Jardins de France, Société nationale de France, 1917, page 165)
    • Deux compagnies canadiennes produisent déjà certains aliments pour humains à base de criquets, mais elle serait la première à le faire avec des mouches. — (Mirna Djukic, Des tonnes de nourriture pour la volaille produites à partir de déchets et de mouches, radio-canada.ca, 18 janvier 2021)
  2. (Parfois) Grillon.
    • Un criquet chante dans le jardin.
  3. Petit cheval malingre.
    • [Les gardes du corps] prenaient le chemin du castel paternel ; puis, à leur rentrée dans leurs foyers, ils lâchaient les criquets dans les prairies, où ils les laissaient paître à l'aventure pendant neuf mois, jusqu'au moment où ils les ramenaient à Versailles et les cédaient à d'autres camarades..., de sorte que ces chevaux ,changeant continuellement de maîtres, allaient tour à tour dans les diverses provinces de la France. — (Marcellin Marbot, Mémoires, tome 1, chapitre 2, Paris : chez Plon & Nourrit, 1891)
  4. (Métallurgie) Acier qui a criqué, qui s'est fendillé ; acier qui possède des criques.
  5. (Populaire) Vin de mauvaise qualité ; piquette.
  6. (Péjoratif) Personne qu’on juge sans importance.
    • Voilà que ce petit criquet de femme, bête, comme toutes les filles, d’une bêtise exaspérante, pas jolie même, maigre et rageuse, l’avait pris, captivé, possédé des pieds à la tête, corps et âme. — (Guy de Maupassant, La femme de Paul, dans La maison Tellier, 1891, réédition Le Livre de Poche, page 232)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • criquet sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) De l’ancien français criket.
(Nom commun 2) (1478) Selon le Dictionnaire du moyen français, de la même origine que le sens précédent.

Nom commun 1 Modifier

criquet \Prononciation ?\ masculin

  1. Criquet (insecte).

Nom commun 2Modifier

criquet \Prononciation ?\ masculin

  1. (Hapax) Bâton servant de but au jeu de boule.
    • le suppliant arriva en ung lieu ou on jouoit a la boulle, pres d’une atache ou criquet — (Archives nationaux de France, série JJ 205, pièce 189)

RéférencesModifier