Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) De cuiller, avec le suffixe -ée.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
cuillerée cuillerées
\kɥi.je.ʁe\

cuillerée \kɥij.ʁe\ féminin

  1. Ce que contient une cuiller.
    • Le médecin l’avait mise au régime de l’huile de foie de morue —c’était la mode alors—, une cuillerée à bouche tous les matins… — (Octave Mirbeau, Le Colporteur, 1886)
    • – Je vais lui préparer du lait froid avec une goutte d'eau-de-vie et, si elle a soif, je lui en donnerai quelques cuillerées. — (Jean Giono, Mort d’un personnage, 1949)
    • Le matin, comme les marins chinois, elle avale, à jeun, une cuillerée de « pétrole lampant » (huile de lampe) et se fait elle-même un café qu'elle savoure, attablée dans sa petite cuisine, une oreille collée à son transistor. — (Michel Souvais, Arletty, confidences à son secrétaire, Éditions Publibook, 2006, page 17)
    • Elle s’approcha de la petite table, posa une tasse de chocolat épais et brûlant, me reprit des mains la petite cuiller et me mit elle-même quatre cuillerées de sucre. — (Zakhar Prilepine, Le Singe noir, Actes Sud, 2012)

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier